fbpx

Des secteurs en plein boom pour une reprise

Sourcing pour trouver une entreprise à reprendre

Même si les deals sont parfois difficiles à signer en ce moment, période de post confinement oblige, ça vous laisse aussi du temps pour chercher vos futures entreprises, et pour peaufiner vos négociations : il faut toujours voir le bon côté des choses. Et c’est aussi le bon moment pour choisir les secteurs d’activité qui marchent et qui, en 2020 et pour les prochaines années, vont cartonner !

La formation en ligne

Pensez à la levée de fonds de 51 milliards d’euros d’Openclassrooms, la plateforme de cours en ligne : le marché de la formation à distance est en plein essor, les consommateurs veulent de la disponibilité et du pratique. Se former à la demande, sans contrainte d’horaires, à son rythme : la demande est là, l’offre pointe son nez. Applications mobiles, comptes personnalisés, originalité des prestations… Nous vous conseillons de vous intéresser à ce secteur d’avenir !

Reprise d'entreprise dans la formation en ligne

Le vegan

24 % : c’est l’augmentation, en 2018, constatée sur les ventes de produits végétariens. Cela concerne l’alimentaire, bien sûr, mais pas seulement : habillement, maroquinerie, mode, produits de beauté… Le bien-être animal est au cœur de toute une tendance de marché qui ne risque pas de s’essouffler de sitôt. De manière générale, l’alimentaire est un domaine à privilégier : la pandémie actuelle a mis en exergue la nécessité de l’autonomie alimentaire en cas de crise. Mais, plus particulièrement, le vegan tire son épingle du jeu et le marché français représente tout de même 380 millions d’euros en 2018, et c’est une croissance de 60 % qui est prévue d’ici 2021.

La silver économie

En 2030, les plus de 60 ans seront plus de 20 millions en France. Le marché des seniors, dit aussi « silver économie », répond donc à un besoin en pleine croissance ! Qu’il s’agisse d’aide à domicile, de services spécialisés, d’entreprises dédiées au temps libre… Les idées ne manquent pas, comme des applis spécifiques, les « médiateurs de distance », les produits orientés vers les aînés… C’est en tout cas un secteur d’activité à privilégier si vous cherchez un domaine en pleine croissance.

Les cosmétiques au masculin

Auparavant réservés à la gent féminine, les produits de beauté suivent la tendance. Les hommes sont ainsi de plus en plus demandeurs de cosmétiques dédiés, et ils n’hésitent pas à mettre la main au portefeuille. En témoigne le succès de la start-up française Horace, lancée en 2015 avec 3 000 euros de capital et qui, fin 2018, affiche un chiffre d’affaires de plus de 17 millions d’euros… Évalué par le cabinet ReportLinker, le marché mondial représente aujourd’hui 38,5 milliards d’euros, et les projections d’ici à 2 025 vont plus que doubler. Encore un secteur plein de promesses !

La petite reine

Ce mode de transport n’est plus réservé aux « bobos-bios » qu’on moquait gentiment – ou moins gentiment : le vélo bénéficie d’une cote de popularité sans précédent. Faire du sport en préservant la planète, quoi de mieux ? Pour une reprise de société, le secteur est prometteur : vente et réparations bien sûr, mais aussi conseils de pros, circuits touristiques dédiés, ou pourquoi pas jouer la carte créative, en s’inspirant de ces hôtels japonais réservés aux cyclistes, avec rangements dédiés dans les chambres et services sur place ? En tous les cas, c’est l’un de nos favoris dans cette sélection des secteurs à favoriser pour une reprise d’entreprise !

Reprendre des entreprises ecommerce

L’eCommerce

Pouvait-on présenter une liste de secteurs porteurs sans mentionner l’eCommerce ? Non, bien sûr ! Les prévisions des cabinets spécialisés sont unanimes pour prédire une croissance continue à la vente en ligne, en moyenne plus de 15 % d’augmentation par an. Il représentait déjà 92,6 milliards d’euros de chiffres d’affaires en France en 2018. Bien sûr, Amazon truste 20 % des parts de ce marché, mais il reste de la place…

Retrouvez des articles similaires...

Vous former pour reprendre une entreprise

Reprendre une entreprise viticole spécialisée : le business du champagne

Les montages financiers « classiques » pour votre reprise : le LBO et le roll up

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
neque. sem, Aenean Nullam consectetur eget massa in