fbpx

Le sourcing : où trouver vos deals ?

Sourcing pour trouver une entreprise à reprendre

Il n’a jamais été aussi facile de trouver des entreprises en attente de repreneur. Pourquoi ? Tout simplement à cause de la crise… Le Covid-19 a, évidemment, causé beaucoup de dégâts en fragilisant encore plus les sociétés qui étaient déjà en perte de vitesse. Et seules les mieux armées, avec une trésorerie solide, ont pu tirer leur épingle du jeu durant cette période.

Dans ce contexte, les entrepreneurs qui souhaitent s’investir dans une entreprise déjà créée se raréfient. C’est donc le bon moment pour trouver votre deal. Nous vous donnons ici les conseils de base pour dénicher la « perle rare », ou en tout cas les entreprises qui n’attendent que vous !

Avant tout, votre réseau

On vous l’a souvent dit, mais nous devons le répéter ici : tout commence par le fameux bouche-à-oreille, et notamment par votre entourage ! Même si vous ne disposez pas de chefs d’entreprise parmi vos proches, cédants ou non, eux-mêmes en connaissent certainement : en affichant votre objectif de reprenariat, vous enclenchez le processus.

Demandez à votre entourage – familial et amical – de se renseigner auprès de leurs connaissances et de faire passer le message. C’est la base et, même si vous ne pensiez pas que votre petit cousin peut vous apporter un deal, vous pouvez avoir des surprises !

Ensuite, bien sûr, pensez à votre réseau professionnel. L’idéal est de préparer en amont une sorte de lettre d’intention, à votre propre usage, qui vous permettra de dégainer les arguments utiles lorsque vous vous adressez à un professionnel. Cela vous permet également de clarifier vos motivations et de mieux savoir les mettre en valeur…

Partenaires, clients de confiance, associés, fournisseurs, anciens managers… et employés, peu importe : au vu du nombre de sociétés qui attendent d’être reprises, il y a forcément parmi eux une personne qui connaît un cédant potentiel ! En règle générale, les deals se trouvent ainsi, par contact direct.

Penser avant tout au réseau pour reprendre une entreprise

Visez plus large

C’est aussi le moment d’élargir votre réseau, en vous lançant dans les rencontres professionnelles informelles afin d’obtenir le plus de contacts possible.

Suivant votre objectif de reprenariat, vous allez sélectionner le style de rencontres auxquelles vous allez participer. Par exemple, si vous avez décidé de créer un holding regroupant plusieurs sociétés de plomberie, vous allez vous intéresser aux colloques, petits déjeuners d’affaires, groupes de travail, etc. regroupant les professionnels de ce secteur d’activité. Allez-y avec votre objectif bien précis en tête, n’hésitez pas à discuter, échanger des cartes de visite… Vous verrez, c’est ce qu’il y a de plus efficace pour développer son réseau.

Dans le même ordre d’idée, ne négligez pas le Web : il existe pléthore de sites, de forums, de groupes de discussion regroupant des professionnels d’un domaine de business, n’hésitez pas à vous y inscrire et à participer.

Brokers et réseaux sociaux

Les entrepreneurs en recherche de deals font de plus en plus souvent appel aux brokers, qui sont des intermédiaires : cela a un coût, évidemment, et ce n’est pas un passage obligé. En fait, cette option est intéressante surtout si vous recherchez un deal très spécifique : une entreprise spécialisée dans un domaine de pointe, par exemple, ou sur un secteur très rare. Vous pouvez vous constituer un réseau de brokers au fil du temps, cela vous sera de toute manière toujours profitable.

Pensez également à créer une page Web dédiée à votre projet et sur laquelle vos interlocuteurs pourront trouver les informations utiles vous concernant : votre profil, vos objectifs, vos motivations, ce que vous recherchez et pourquoi vous le recherchez… C’est toujours un « plus » et cela rassure les cédants potentiels qui, après tout, ne vous connaissent pas.

Mettez à jour votre profil sur les divers réseaux sociaux, les plus intéressants en la matière étant LinkedIn et Facebook. La création d’un groupe de type Mastermind peut aussi être une excellente occasion de faire la connaissance d’entrepreneurs intéressés par le reprenariat, et également de trouver des partenaires.

Le sourcing en reprenariat est surtout affaire de bouche-à-oreille : parlez, informez et, surtout, ouvrez l’œil ! Trouver des deals ne sera pas un problème, si vous suivez ces conseils.

Retrouvez des articles similaires...

Vous former pour reprendre une entreprise

Reprendre une entreprise viticole spécialisée : le business du champagne

Les montages financiers « classiques » pour votre reprise : le LBO et le roll up

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
quis elit. leo. odio non Praesent